Retour à la page d'accueil du site
Menu
Vocalisation du contenu
Expression de l'opposition "Réalisons Ensemble le Loroux - Bottereau "

Expression de l'opposition "Réalisons Ensemble le Loroux - Bottereau "

Retrouvez le mot de l'opposition - janvier 2017 :

Plan de circulation : Pourquoi nous avons voté NON

Comme annoncé par M. le Maire lors des vœux à la population, d'importants travaux de voiries vont être réalisés cette année dans le centre du Loroux-Bottereau afin de modifier le plan de circulation. Au programme, une nouvelle voie dans le prolongement de la rue du jeu de paume, une refonte des espaces autour de l'Intermarché, et la mise en place d'un sens unique pour créer un grand anneau de circulation autour de l'église et du supermarché.

Nous avons voté contre ces travaux pour trois raisons :

1- Parce que cela va fragiliser le commerce : consultés (trop) tardivement, les commerçants du Loroux sont amers et inquiets sur les conséquences de ce projet. Il ne comprennent pas l'intérêt du sens unique rue Botterel qui va compliquer l'accès à leurs commerces, et transformer de fait le parking de l'Intermarché en giratoire (on fait mieux pour attirer le chaland). Et s'ils reconnaissent avoir été partiellement entendus sur la question du stationnement (heureusement !), ils restent vigilants car les projets de pôle médical, mais aussi de nouvel immeuble place de Bretagne pourraient accroître les difficultés dans un avenir proche.

2- Parce que cela ne va pas conduire à une circulation apaisée. La concertation avec les commerçants et les riverains avait eu le mérite de faire émerger un souhait consensuel : celui d'un bourg plus paisible et d'une vitesse réduite des véhicules, à 2 comme à 4 roues. Malheureusement, sur ce point, le projet de la majorité est à côté de la plaque. Le sens unique, qui va obliger les camions de livraison de l'Intermarché à sortir du bourg par la place de l'église, va aussi accélérer la vitesse des voitures, d'autant plus que la majorité n'a prévu aucun aménagement pour corriger le problème.

Sur ce point, on va encore rater le coche. Si M. le Maire souhaite, comme il l'exprime, donner la priorité aux piétons et vélos, pour renforcer la convivialité du bourg, il ne faut pas se contenter d'aménager deux rues à grand renfort de crédits. Il faut juste une vision d'ensemble et des aménagements modestes mais bien pensés et cohérents à l'échelle du Loroux Il n'est pas trop tard pour bien faire, mais encore faut il le vouloir. Et force est de constater que dans ce domaine, Le Loroux fait pâle figure par comparaison à St Julien, où les élus ont su développé des pistes cyclables.

3- Parce que dépenser 950 000 € pour la circulation en centre bourg n'est pas une priorité. Comme les commerçants l'ont fait remarquer, le bourg fonctionne plutôt bien aujourd'hui, et les travaux engagés sont bien coûteux. Par contre, en renonçant à terminer la coulée verte et à réaménager la place devant le palais des congrès, on perd l'occasion de retisser le lien entre le bourg historique et le secteur de la rue d'Anjou, de mettre en valeur le château et l'étang, et de sortir enfin du tout minéral. C'est plus que dommage, c'est sans doute une erreur historique.

Vos élus.


Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes